Comment devenir photographe immobilier ?

Immobilier et architecture

Vous voulez être photographe professionnel spécialisé en immobilier et vous vous posez des questions : quelle formation suivre pour être photographe immobilier ? Quel est le salaire d’un photographe immobilier ?

Faire carrière dans la photographie est le rêve de nombreux passionnés. Vous voulez savoir comment devenir photographe indépendant et en vivre ? Cela tombe bien ! C’est par ici !

photographie immobilier

Quelle formation choisir pour devenir photographe immobilier ?

Le métier de photographe, de manière générale, est accessible à tous, ce qui signifie qu’il n’y a pas de pré-requis et que le passage par des diplômes n’est pas obligatoire. Vous pouvez-même être totalement autodidacte et être né avec un appareil de photo entre les mains, j’en connais.

Cependant, il existe de nombreuses formations pour photographes, et ces formations offrent l’opportunité de parfaire vos connaissances théoriques et pratiques pour devenir un véritable expert de la photographie. Une option à ne pas négliger.

Pour acquérir des compétences reconnues dans le domaine de la photographie, vous pouvez passer un BEP Photographie, un CAP Photographie ou un Bac Pro Photographie. Vous pouvez bien sûr déjà exercer votre métier avec l’un de ces diplômes.

Ensuite, si vous voulez aller plus loin -ou si vous commencez plus tard- vous pouvez préparer un BTS photographie en 2 ans, puis consacrer 2 ou 3 ans à obtenir un diplôme à l’École Louis-Lumière ou à l’École d’Arles (accès directement après le bac dans certaines écoles spécialisées).

Comptez également 5 ans pour le diplôme de l’Ensad section Photographie ou le DNSEP mention Art, en école d’Art.

Enfin, sachez que de très nombreuses écoles privées proposent également des formations pour devenir photographe professionnel. Les cours dispensés par ces écoles sont généralement de courte durée (de quelques mois à un an), et pour certains, ils peuvent être suivis à distance.

C’est un choix pratique pour les personnes qui souhaitent apprendre les principes fondamentaux de la photographie à leur propre rythme !

Vérifiez seulement que ces écoles délivrent bien à un diplôme reconnu par l’Etat.

Peut-on pratiquer la photographie d’immobilier en autodidacte ?

Oui, bien sûr, aucun métier de la photographie n’est fermé à l’auto apprentissage. Mais rappelons que pour obtenir des photos vraiment professionnelles, qui répondent aux attentes de vos futurs clients, vous devrez maîtriser toutes les techniques, parfois complexes, du métier.

Pratiquer la photographie professionnelle nécessite une maîtrise parfaite des aspects suivants :

  • Votre équipement photo : réglages, ouverture, temps d’exposition, …
  • Tout l’équipement que vous pouvez utiliser : éclairage, miroirs, filtres, etc.
  • Règles de base : règle des tiers, directives, équilibre qualité …
  • Les techniques de prises : plongée, plongée basse, contre-jour …
  • La Post-production : logiciel de retouche photo …

Contrairement à la croyance populaire, avoir un bon équipement et une pratique régulière ne suffit pas. L’avènement des nouvelles technologies, des modes de prise de vue automatiques et des logiciels de retouche a permis à de nombreux photographes amateurs de s’épanouir, pensant pouvoir vendre leurs photos.

Mais cela ne fonctionne pas comme ça.

En effet, la formation est utile parce que les photographes y ont appris les bases des réglages de l’appareil photo, mais aussi les bases de la relation clientèle, du démarchage, de la facturation, et de la communication professionnelle, autant de compétences qui font parfois défaut aux autodidactes.

photo immobilier

Trouvez votre style

Définir et développer son propre style de photographie est l’un des critères les plus importants pour se démarquer des autres photographes.

Choisir sa propre spécialité et s’y consacrer à titre personnel est l’un des aspects les plus passionnants et les plus significatifs de la carrière d’un photographe.

Il n’est pas facile de forger sa propre signature visuelle. Il s’agit d’un processus continu, influencé par de nombreux facteurs, et qui continuera d’évoluer tout au long de votre carrière de photographe.

Votre style reflétera votre sensibilité et votre perception des choses autour de vous. Ce sera votre marque de fabrique.

Savoir se faire connaître

Devenir photographe immobilier professionnel, c’est aussi savoir se vendre pour trouver des clients. Pour cela, vous devrez apprendre à exposer vos photos à tout le monde, et plus particulièrement à votre cible.

Pour ça :

  • Créez votre book.
  • Publiez vos photos sur Internet (sites Internet, réseaux sociaux …).
  • Faites-vous connaître à travers votre nom commercial (annuaire professionnel, forum dédié, blog photo, etc).
  • Exposez vos photos dans des lieux d’exposition.
  • Organisez vos propres événements autour de vos photos.
  • Communiquez avec votre clientèle cible.
  • Créez votre propre réseau de prescription.
  • Prospectez (commerces, boutiques, mairies, écoles …).
  • Collaborez avec d’autres professionnels (graphistes, agences de communication, etc).

Votre travail a satisfait un client ?! Demandez-lui de fournir une recommandation ou un commentaire sur votre page Google ou vos réseaux sociaux.

Ainsi, plus il y aura de témoignages, de commentaires positifs à votre égard et surtout au sujet de la qualité de votre travail plus vous apparaitrez crédible auprès de vos futurs clients.

La crédibilité apporte un nom et une reconnaissance et quand on reconnait le travail de quelqu’un on ne discute pas ses prix ! 

Ayez un joli site internet remplis de conseils, de belles photos et de personnal branding (mettez VOUS en avant).

Chose très importante concernant les réseaux sociaux : TRAVAILLEZ votre compte Instagram ! Instagram c’est la vitrine de votre travail, c’est l’image de votre travail, de votre talent et de vos qualités !

Les gens iront certainement en premier sur les réseaux sociaux pour voir votre travail alors prenez en soin et montrez vos plus belles créations, vos plus belles missions !  

Pour aller plus loin sur le sujet…

Vous devez connaître de nombreuses techniques pour offrir une expérience complète. Les photographes immobiliers fournissent également des services vidéo, vous devez donc comprendre les bases de la production multimédia pour rivaliser avec vos concurrents. De plus, de nos jours, la vidéo aérienne est très appréciée en raison de ses performances.

Ainsi, la connaissance du fonctionnement des drones est très importante, et elle est maintenant devenue un atout.

C’est un exemple qui prouve que dans cette profession, il ne faut pas avoir peur d’essayer les nouvelles technologies, ni arrêter de se former pour offrir des services diversifiés et compétitifs.

Il est très important, aussi, d’avoir une richesse de connaissances techniques HDR (High Dynamic Range) pour maîtriser différents éclairages (des reflets aux ombres).

Vous devez maîtriser tous les principes de traitement et de composition d’image, ces atouts vous permettront de faire face aux différents enjeux du contrat.

L’utilisation d’une technologie appropriée est essentielle mais la connaissance des différents logiciels de traitement d’image est elle aussi essentielle.

Une bonne communication avec les agents immobilier et les propriétaires est également importante. Le choix judicieux de la prise de vue et des outils spécifique permet de prendre des photos très précise.

Quel(s) matériel(s) choisir pour devenir photographe immobilier ?

Lors de vos débuts en tant que photographe, vous devez investir un minimum d’argent dans du matériel professionnel.

La photographie est une passion et un métier coûteux, vous devez d’abord déterminer votre budget puis l’adapter à votre pratique.

Bien équipé, vous devez acheter :

  • Deux réflex (pour éviter tout dysfonctionnement lors de l’événement).
  • Une perche pour les grands angles pour les grandes propriétés ou appartements.
  • Un ou plusieurs systèmes de flash.
  • Des optiques (des optiques à bascule ou à décentrement sont un plus pour ceux qui veulent exercer leurs talents dans l’architecture).
  • Cartes mémoire et batteries de rechange.
  • Trépied et équipement de transport.
  • En fonction de votre spécialité, vous pouvez investir dans du matériel de studio (arrière-plans, filtres, etc).

Attention ! L’équipement photographique à lui seul ne suffit pas pour faire de vous un photographe professionnel !

Côté matériel informatique, vous aurez également besoin des besoins pour retoucher vos photos :

  • Ordinateur avec carte graphique et RAM appropriées.
  • Logiciel de traitement d’image Lightroom, Photoshop ou DxO.
  • Sonde de calibration.
  • Solutions de sauvegarde (disques durs, cloud, etc.).

Les programmes de traitement brut sont essentiels pour presque tous les travaux professionnels, mais pour la photographie immobilière, cela nécessitera un processus de retouche rapide et calibré.

Adobe Lightroom et Photoshop suffisent pour démarrer.

Avec Lightroom, vous pouvez effectuer toutes les premières retouches comme la colorimétrie, la luminosité, la balance des blancs, etc., et vous pouvez même enregistrer les paramètres afin de pouvoir les appliquer à toutes les photos. Evidemment cela permet de gagner beaucoup de temps.

Et pour toutes les autres retouches un peu plus poussées, vous pouvez utiliser notre ami Photoshop.

Quelle perspective de salaire pour un photographe immobilier ?

Le salaire d’un photographe immobilier varie. S’il est salarié, son salaire dépendra de ses qualifications. S’il est photographe indépendant, ses revenus dépendront de sa capacité à fidéliser la clientèle et de la concurrence.

Selon le secteur et la réputation du photographe, le salaire mensuel moyen d’un photographe est de 1 430 €.

Nous ne disposons pas de statistiques fiables sur le salaire moyen d’un photographe immobilier.

Doit-on se lancer via une plateforme pour photographes ?

De plus en plus, le réflexe des personnes qui ont besoin d’une prestation photo -quelle qu’elle soit- est d’aller chercher des renseignements sur internet en interrogeant Google.

Ces recherches les conduiront bien souvent vers les plateformes qui vous mettent en relation avec des photographes professionnels près de chez vous.

Est-ce que cela signifie que vous avez besoin des plateformes pour vivre ? Ou au moins pour vous lancer ? Non, on peut vivre sans les plateformes.

Même quand on débute, à condition de consacrer un temps considérable à la prospection, à l’animation de ses réseaux sociaux et de faire vivre son site internet jusqu’à ce que des clients vous repèrent et amorcent la pompe.

Si vous ne vous sentez pas la force ou le courage de dédier une très grande partie de votre temps à ces tâches de présentation/démarchage/auto-promotion, les plateformes peuvent présenter un intérêt pour vous, nouveau photographe professionnel : vous offrir une visibilité constante et peu couteuse.

Et même quand votre notoriété est installée : les plateformes peuvent vous aider à remplir les trous dans votre agenda.

Mais faites attention toutes n’ont pas le même fonctionnement ni les mêmes objectifs. Toutes n’ont pas la même vision du métier de photographe et certaines ne vous proposeront pas forcément des contrats à la hauteur de la qualité de vos photos et de votre travail ! Alors renseignez-vous bien sur les plateformes avant de vous engager !

photographe intérieur immobilier

Si vous voulez faire de la photographie immobilière votre métier, vous avez maintenant toutes les clés en mains pour vivre de votre passion !

Et pour ceux des lecteurs de cet article qui se demandent comment choisir un photographe immobilier et où le trouver, je vous invite à cliquer sur ce lien qui vous ramènera vers un article sur « Le photographe immobilier ».

Vous pouvez aller consulter les portfolios de nos 400 photographes sur wideop.com ou vous rendre directement sur la page publique des photographes qui illustrent notre article :
Thibaud TELLIER à Paris
Laurent MERCIER à Paris