NICOLAS BOURIETTE, photographe spécialisé en immobilier à Paris.

Immobilier et architecture
Portrait de la semaine

Nicolas est né dans le Sud-Ouest de la France au début des années 1970. Influencé par les mouvements artistiques de l’époque, il a été très tôt attiré par l’art et la couleur.
Designer de formation, il est vite revenu au huitième art -la photographie- qu’il avait apprise plus jeune.

Par la suite, une amie journaliste lui propose de mettre en image ses reportages- ce qui lui a permis de faire son premier pas vers la professionnalisation- et c’est en 2001 qu’il devient photographe indépendant.

Depuis il continue à exercer son regard et à renforcer son expérience au travers de sa vie professionnelle et de ses voyages.

Aujourd’hui, Nicolas s’est spécialisé dans les domaines où il se sent le plus en affinité (immobilier, culinaire, fashion et packshots produits).

Quel est ton style dans la photographie ?

Quand on travaille dans mon domaine, le style passe peut-être derrière les exigences des clients, leurs identités visuelles auxquelles les images doivent correspondre. En revanche, je suis en grand fan de l’esthétique des années 60 et 70.

Qu’est-ce que tu aimes vraiment dans la pratique de la photo ?

Ce que j’aime dans le travail de photographe est tout ce qui est autour de l’image : réfléchir aux projets, répondre aux problématiques des cahiers des charges, travailler en équipe, établir de vraies relations, faire des rencontres… La photo, le déclic à proprement parlé est une partie infime du métier de photographe…

Mais j’aime aussi quand un client qui a aimé mes images et qui veut retravailler avec moi m’exprime ainsi sa gratitude : là est la vraie récompense pour mon travail.

Une dernière chose que j’aimerais préciser : la photographie est pour moi une activité professionnelle par laquelle je réponds avant tout aux exigences de mes clients donc je peux difficilement transmettre quelque chose de plus personnel, des émotions… En revanche, j’essaie de transmettre par mes valeurs et ma façon de travailler une conscience écologique.

Avez-vous des projets en cours ou en tête ?

J’ai commencé un projet personnel artistique : je travaille sur le conscient et l’inconscient. Mais malheureusement, j’ai peu de temps à consacrer à mon travail personnel. J’ai beaucoup d’idées, de projets, déjà sur le papier, notés sur mon carnet de création, mais le temps me manque… Comme ces projets sont sur le long terme, je n’ai pour le moment pu faire que quelques images… mais un jour, il verra le jour.

PROFIL PUBLIC DE NICOLAS BOURIETTE