Qu’est-ce que la photo culinaire ?

Culinaire

Donner envie de manger et de boire… C’est ainsi qu’on pourrait – très simplement – résumer le rôle de la photographie culinaire. Si l’on s’en tenait là, on ne rendrait pas compte avec honnêteté de ce qu’est véritablement cet art.

Bien plus que photographier de la nourriture, il s’agit avant tout de posséder une connaissance aiguë des couleurs et de leur harmonisation : c’est ce qui donne l’appétit !

Chef voulant alimenter son book, restaurateur voulant illustrer sa carte, boulanger/pâtissier, marque d’alimentation… Vous avez tous sûrement besoin des services d’un professionnel de la photo culinaire ! On vous donne le menu…

La photographie culinaire : quel intérêt ?

À l’heure actuelle, la photo culinaire est très utilisée par les métiers de la restauration et de la grande consommation. À l’ère du tout numérique et des campagnes marketing toujours plus ambitieuses, ces photos sont souvent le premier pas fait vers le client : devant donner envie, elles mettent aussi en valeur la qualité des ingrédients utilisés ou celle du chef-cuisinier.

L’utilité de la photo culinaire, c’est tout simplement d’attirer l’attention ! Bien que le sujet de l’image éveille le plus souvent le goût et l’odorat, la photo, elle, joue avec la vue des personnes.

C’est l’assortiment et l’harmonisation des couleurs et des tons qui va permettre à une photo culinaire d’être plus ou moins efficace.

Cet art très spécifique de la photographie fait appel à l’imaginaire de ceux qui vont observer le cliché. Une image réussie permet en effet de faire voyager celui qui la regarde ! Elle permettra aussi à l’observateur de ne pas éveiller simplement sa vue, mais aussi son goût et son odorat.

Mais ce n’est pas tout…

Ne vous méprenez pas, si les aliments et le plat en lui-même sont importants, le choix de la lumière et du décor va être déterminant. La photographie culinaire, ce n’est pas seulement prendre des mets en photo, c’est aussi raconter une histoire et savoir la mettre en image !

Le concepteur du plat (le chef) et celui de la photo (le photographe) vont travailler en étroite collaboration pour un rendu final qualitatif ; le premier sachant sur quelles parties du plat insister, le deuxième comment y parvenir.

La photo culinaire pour créer votre book de chef ?

En cuisine, le chef est le « créateur » des plats. Qu’il soit seul ou entouré d’une équipe, la carte dépend de lui : de ce qu’il sait ou ne sait pas faire, de ce qu’il crée ! Avec des aliments, il arrive à composer de véritables créations originales. Pour faire simple, un chef, c’est un artiste !

Et tout artiste, pour présenter ses œuvres et raconter ce qu’il fait, a besoin d’un book. C’est sa signature ! Une photo du chef en toque et tablier, suivie de plusieurs clichés de ses meilleurs plats.

Ce document sera très important pour lui : pour présenter ses œuvres à des clients, pour trouver un nouvel emploi (en plus d’un bon CV, un joli book peut être un formidable coup de pouce !). Pour ce type de prestation, il est tout à fait pertinent de faire appel à un photographe culinaire.

  • La photo culinaire pour illustrer la carte de votre restaurant

Si vous êtes restaurateur, vous connaissez l’importance d’une belle carte qui donne envie. Risotto à la queue de langoustine et asperges. Appétissant non ? Alors imaginez ce que cela pourrait donner en photo ! Une carte illustrée et c’est déjà l’attention du client qui est captée.

Ses sens en éveil, il aura plus tendance à commander les plats qui lui semblent les plus appétissants. Vous estimez ne pas avoir la place nécessaire pour un grand nombre de clichés sur votre carte ? Alors gardez-les pour une carte virtuelle que vos clients pourront par exemple consulter via leur smartphone et le QR code présent sur la table (comme cela se fait de plus en plus aujourd’hui, notamment à cause du covid).

Imaginez également votre restaurant avec aux murs de superbes clichés tirés en grande taille de vos meilleures recettes : un élément de décoration et de publicité tout en même temps. Enfin, bien sûr, ces images pourront vous servir pour illustrer votre site internet et vos réseaux sociaux. Pour ces prestations, l’aide d’un photographe culinaire professionnel est gage de qualité.

  • La photo culinaire en pâtisserie

En pâtisserie, si le choix des aliments et le travail des couleurs est primordial, il faut mettre l’accent sur le storytelling et l’univers de travail. En effet, ces délices sucrés sont l’œuvre d’une maison de boulangerie-pâtisserie ou d’un pâtissier reconnu : tout cela doit se voir à travers l’image.

Via le choix d’un décor en bois, de tas de farine ou de divers ustensiles (comme un rouleau) disposés dans la photographie, la pâtisserie ainsi que sa marque sont mises en valeur d’une manière originale afin de raconter une histoire. Plus encore que pour d’autres types de nourriture, la photographie de pâtisserie doit mettre l’accent sur l’artisanal, le coup de main qui fut nécessaire afin d’arriver à un tel résultat.

Pour cette prestation technique tant dans la prise de vue, les retouches et la composition, faites appel à un photographe culinaire professionnel.

  • La photo culinaire comme outil publicitaire d’une marque

Pour les marques de grande consommation et autres chaînes de restaurants, la photo culinaire est un formidable vecteur de communication qui s’inscrit dans leur campagne marketing. Que ce soit à destination des réseaux sociaux, du site internet ou encore de la publicité papier (affiches, flyers, menus…), ces images mettront en valeur les produits de la marque que vous représentez.

Bien souvent, les très grandes marques possèdent déjà leurs photographes maisons ou des photographes partenaires, comme dans la mode. Toutefois, de plus petites structures telles que des marques locales, des labels régionaux ou encore des start-ups peuvent faire appel aux services d’un photographe indépendant.

Pour ces entités plus modestes, la qualité et le professionnalisme assurés lorsque l’on fait appel à un photographe culinaire professionnel constituent toujours une bonne dépense.

Quel est le tarif d’un photographe culinaire ?

Le tarif d’un photographe professionnel n’est en aucun cas imposé par wideop.com. C’est le photographe qui décide seul du prix qu’il souhaite appliquer. Pour des informations précises concernant les tarifs d’un photographe culinaire professionnel, il vous faut contacter celui-ci.

Cependant, il est possible d’appréhender un tarif moyen pour ce type de prestation. En ce qui concerne le shooting, un forfait d’une heure pourra coûter entre 120 € et 300 € selon les photographes. Une demi-journée de shooting (environ 3 heures) coûtera entre 300 € et 700€.

Enfin, une journée complète (environ 6 heures) coûtera entre 600 € et 1200 €. Ces tarifs sont à considérer hors taxe (HT) à chaque fois. À moins que le shooting ait lieu en studio, des frais de déplacement pourront être comptabilisés en plus dans la facture finale.

Généralement, le prix d’une prestation culinaire comprend la mise en scène et le décor, le shooting, les retouches en post-traitement, la remise des photos au client sous format numérique et d’éventuels frais de déplacement.

Des idées de photos culinaire originale ?

Aujourd’hui très utilisée dans les métiers de la bouche, la photo culinaire se démocratise et on peut trouver des photographes spécialistes de l’exercice dans toute la France. C’est pour cette raison qu’il peut être intéressant d’oser des photos culinaires plus originales, afin de se démarquer de ce qui se fait déjà.

Ces idées peuvent venir du client ou du photographe, l’important étant de permettre la communication entre les deux parties.

Dans cette rubrique, nous allons tâcher de vous donner quelques idées originales à exploiter :

  • À la place du plat cuisiné en lui-même, vous pouvez décider de mettre en scène les différents aliments ayant servi à sa préparation : tous entassés dans une assiette ou alors composant la forme du plat cuisiné.
  • À la manière d’un « colour run », vous pouvez placer vos aliments au milieu d’une explosion de couleurs. L’idée étant toujours d’attirer l’œil grâce à cette photographie.
  • Toujours en jouant sur les couleurs, vous pouvez vous amuser d’un contraste gris froid pour le décor et les couverts avec des couleurs éclatantes pour les aliments.
  • Au-delà du culinaire en lui-même, vous pouvez chercher à travailler le fond avec des décors naturels, de la fumée ou tout autre effet visuel.
  • Un procédé fonctionnant assez bien dans la composition : découper vos aliments de manière à leur donner des formes géométriques inhabituelles, voire dessiner des silhouettes avec vos aliments.
  • Vous pouvez encore créer un décalage entre le plat cuisiné et le style du décor, de la vaisselle : une superbe argenterie pour des burgers, un homard entre deux baguettes…
  • Enfin, une mise en scène de vos plats avec des personnes peut être une vraie bonne idée : un anniversaire, un pique-nique, un rendez-vous amoureux… Faites ce qu’il vous plaît !

Pour vous donner encore plus d’idées, allez parcourir la page « culinaire » de wideop.

viande champignons tomates

De la photo culinaire de boissons : vins, liqueurs…

Lorsque l’on parle de photo culinaire, on inclut également la photographie de boissons. Ce genre de photographies comprend tous les alcools, liqueurs, cocktails et jus de fruits.

Il en existe différents types : des photos classiques de publicité comme pour les sodas, sirops, jus de fruits, thés et eaux ; mais aussi des photos plus haut de gamme de vins, de Champagne, de liqueurs. Ces photos, qui sont aussi considérées comme des photos de packshot, peuvent être prises en studio, dans un restaurant ou même à leur lieu de production : une cave pour un vin ou un Champagne par exemple.

Pour ce type de prestation bien particulière, on vous conseille les services d’un photographe culinaire professionnel et spécialiste du viticole par exemple.

Où retrouver nos photographes culinaires ?

Un très grand nombre de photographes culinaires professionnels sont à retrouver sur notre plateforme wideop.com. Présents dans toute la France, il y en a forcément un près de chez vous !

La philosophie wideop qui consiste à trouver son prestataire en fonction de son style s’applique d’autant plus à la photographie culinaire : vous avez des doutes sur le choix d’un photographe pour votre shooting culinaire ?

Allez observer ses photos sur sa page publique et voyez si elles vous donnent faim. Si c’est le cas, c’est sans doute un photographe qui vous satisfera !

Nous allons à présent mettre en lumière une partie de nos très nombreux professionnels de la photo culinaire :

  • En Gironde, Carlos est un immense spécialiste de la photographie culinaire. Colorés, ses plats donnent tout à la fois l’envie de manger et de faire la fête. Retrouvez son portrait pour en savoir plus sur lui !
  • Olivier vous accueille au sein de son studio à Hyères. Ce photographe est diplômé d’un Master en photographies et d’un diplôme de photographe en studio et des Beaux-Arts. C’est donc un excellent professionnel du culinaire.
  • Photographe en Haute-Garonne depuis plus de 15 ans, Sacha se déplace dans toute la France et même à l’étranger pour des missions culinaires.
  • À Paris, Yang peut se targuer de déjà 5 années d’expérience en photographie culinaire notamment.
  • Toujours à Paris, on peut vous proposer d’aller voir Alexis, photographe culinaire touche-à-tout.
  • Dans les Yvelines, Thibaud se spécialise dans les reportages culinaires en plus de l’immobilier. Son catalogue complet de prestations vous guidera dans le développement de votre projet.
  • Maxime, exerçant dans le VAR, saura vous proposer de superbes clichés culinaires aux côtés de ses expertises en photographie de packshot et de paysages.
  • Dans le Tarn-et-Garonne, faites confiance à Fabrice, également pilote professionnel de drone et spécialiste de l’immobilier, de l’entreprise et de l’évènementiel.
  • C’est dans le Val-de-Marne, que vous pourrez contacter Laurent, qui est et sera toujours à l’écoute de vos projets culinaires notamment.
  • En Meurthe-et-Moselle, on vous recommande Clémence ! Photographe indépendante depuis 6 ans, diplômée d’un BTS Photo, elle s’est spécialisée au cours de ses études et de ses diverses expériences dans la photographie de publicité, de mode, de packshot et, bien sûr, de culinaire.
  • Enfin, à Paris mais aussi sur Biarritz, Nicolas est un photographe spécialisé en photographie de mode, de packshot, de publicité, d’architecture et donc de culinaire qui saura vous satisfaire.
Cet article avait pour but de vous expliquer quels pouvaient être les intérêts de la photo culinaire et comment celle-ci se présentait. On espère qu’on aura su vous aider à y voir plus clair ! N’hésitez plus à contacter nos photographes pour plus d’informations, ou simplement pour le plaisir des yeux !