Plateforme de mise en relation avec des photographes : en quoi wideop est-elle différente ?

Divers

Les plateformes de mise en relation entre photographes et clients sont de plus en plus nombreuses sur la toile et les clients semblent adhérer en nombre croissant à ce modèle web. Mais alors pourquoi les photographes professionnels expriment-ils de plus en plus leur mécontentement ? quels sont les points de discorde ?

  • L’exercice du métier de photographe professionnel et les droits d’auteur

Toutes les plateformes ne se limitent pas à la simple mise en relation entre photographes et clients. Au contraire, certaines organisent les séances de prises de vue en expliquant au passage au photographe professionnel quel matériel il doit utiliser et comment il doit l’utiliser. De plus ces plateformes imposent des prix aux photographes dans une approche « à prendre ou à laisser ». Certaines plateformes, parfois les mêmes, prennent en charge la post-production. Pourquoi pas ? Même si les photographes attachent beaucoup d’importance à cette opération au cœur de leur savoir-faire, d’autres y voient le temps économisé et apprécient d’en être déchargés. Sauf qu’il y a une boîte de Pandorre avec laquelle les plateformes aiment jouer, celle des droits d’auteur. La logique est la suivante : puisqu’on vous dit comment prendre la photo, où vous placer et quelle ouverture choisir, et qu’en plus on « corrige » votre image en effectuant la post-production, pouvez-vous encore revendiquer l’originalité de votre démarche qui est la source du droit d’auteur ?

Il y a pour nous des pas à ne pas franchir et nous sommes toujours surpris que certains les sautent à pieds joints. A moins que ce ne soient pas des professionnels ?

  • L’uberisation du marché

Puisque les plateformes imposent aux photographes les tarifs de leurs prestations, il est fréquent de voir des prix très bas pour lesquels la plupart des professionnels ne se déplaceraient pas. Alors oui, c’est vrai, les clients sont en recherche d’un bon rapport qualité/prix, une belle formule pour dire « le prix le plus bas » mais cela veut-il dire qu’on ne peut plus vendre de la qualité ? Doit-on considérer qu’il y a désormais sur ces plateformes 2 types de photographes, ceux qui serviront de la non-qualité parce que la rémunération obtenue ne mérite pas plus, et ceux qui s’y refusant, finiront par déserter les plateformes et continueront d’exercer en loups solitaires ? C’est déjà ce qui se passe aujourd’hui avec un très grand nombre de photographes talentueux qui restent en dehors des plateformes.

En quoi wideop se démarque-t-elle ? 👀

  • Son histoire

Ayant géré de nombreuses activités dans le domaine de la photographie professionnelle, Nicolas est avant tout amateur et passionné de photographie. En contact avec de très nombreux photographes, il prend progressivement conscience de la fragilité de ce métier, encore accentuée par l’uberisation en cours menée par certaines plateformes. C’est à ce moment-là qu’il décide de créer une plateforme éthique de mise en relation entre photographes professionnels et clients corporate ou particuliers : wideop ✨

  • L’offre wideop

Des photographes exclusivement professionnels, un n° de SIREN leur est obligatoirement demandé lors de leur inscription. Si celui-ci n’est pas indiqué, le profil du photographe est incomplet et aucune mission ne sera réalisable. Ainsi, nous garantissons la qualité des prestations et nous éliminons les mauvaises surprises.

Comme un numéro de SIREN ne suffit pas à faire un photographe professionnel, nous sélectionnons les photographes qui s’inscrivent sur wideop, en fonction de la qualité de leur travail et suivons attentivement le retour de leurs clients via les avis et la notation attribués par ces derniers.

Nous proposons aux utilisateurs (particuliers ou corporates) de choisir un photographe d’abord et surtout en fonction de son travail – qui plaît ou ne plaît pas, c’est aussi simple que ça. Pour un particulier par exemple, faire appel à un photographe professionnel est généralement réservé aux événements importants, comme un mariage ou une naissance. Autrement dit, des événements uniques qui n’offre pas de seconde chance. Sélectionner le meilleur, c’est tout ce qui compte finalement. Sur wideop, l’utilisateur accède directement à une galerie de photos correspondant à sa recherche, choisit ses « coups de cœur » et sélectionne les photographes auteurs de ces « coups de cœur ». Ensuite il entre en contact avec lui/eux via une messagerie interne et sécurisée pour finaliser la mission.

Une relation humaine. Parce qu’un photographe n’est pas seulement un prestataire anonyme, l’échange entre le photographe et son client est fortement encouragé. Parlez-vous, prenez le temps d’échanger, discutez de vos attentes, de vos questionnements, de l’organisation du jour J, du travail post-production, du nombre et du format de photos ainsi que de la livraison et du prix. Ce qui est juste pour vous doit l’être aussi pour le photographe. Si un prix vous paraît trop élevé, n’hésitez pas à lui en demander les détails pour mieux comprendre.

Une relation éthique. wideop s’oppose à l’uberisation de ce métier et n’impose pas de tarifs aux photographes qui fixent eux-mêmes le prix de leurs prestations. Payer un photographe à la juste valeur de son travail doit satisfaire autant le client que le photographe.

De même, wideop ne demandera jamais à un photographe de renoncer à son droit moral sur ses images. Une prestation sécurisée. En passant par une plateforme de mise en relation, l’utilisateur s’assure du bon déroulement de la prestation et de la présence du photographe le jour J, il évite ainsi le risque d’une annulation de dernière minute ou toutes autres mauvaises surprises. De même, le photographe est sûr d’être payé sans délai une fois la prestation réalisée. Simple, efficace et sûr 😊.

*Photographes : satisfait ou Remboursé ? Mieux encore ! 6 mois d’essai offert, sans frais ni engagement. 😍