Profession de foi

Des professionnels, rien que des professionnels…

Photographe est un métier.

Certains font des études pour le devenir, d’autres sont autodidactes. Certains commencent leur carrière par ce métier, d’autres y viennent sur le tard ; certains en vivent très bien mais beaucoup sont obligés d’ouvrir très largement la palette de leurs savoir-faire pour répondre à des besoins de plus en plus variés, quitte à s’éloigner de ce qui les motive dans cet art. Certains enfin finissent par renoncer, commençant par compléter leurs revenus de photographes par un emploi plus « stable », en parallèle, avant parfois de ranger définitivement l’appareil dans un placard.

Ceux qui en arrivent à cette extrémité ne sont pas forcément les moins talentueux, les moins passionnés ou les moins assidus, … ou encore ceux qui ont un relationnel moins bon avec leurs clients. L’activité est devenue plus concurrentielle, les prix ont tendance à être tirés vers le bas et une ubérisation du métier promeut l’amateur au détriment du professionnel, encouragée en cela par des intermédiaires qui n’hésitent pas à faire croire que les uns et les autres se valent, et que le prix doit être le principal critère de choix du client.

Nous ne sommes pas de cet avis. Nous pensons que le professionnel est celui qui peut vous garantir la qualité des images quelles que soient les conditions de la prise de vue et parce qu’il assure lui-même l’éditing et la post-production ; la créativité qu’il a su développer au cours de sa formation ou de par son expérience ; et enfin la sécurité par son professionnalisme (stockage des images, sauvegarde, batteries de secours, …). Un amateur peut être très doué - nous en connaissons quelques-uns qui le sont vraiment - mais la réussite d’une mission photo dépend de nombreux paramètres que seul un professionnel est en mesure de maîtriser.

L'équipe wideop